18/02/2008

042 - Le transport d'un oiseau

Le transport d'un oiseau

Si c'est pour un petit voyage (exemple pour aller chez le vétérinaire), vous pouvez soit le mettre dans une petite boîte de carton ou de plastique un peu plus grande que l'oiseau (avec des trous pour l'aération). Vous pouvez mettre un sac en plastique dans le fond de la boîte pour ne pas salir la boîte de fientes ainsi qu'une vieille couverture à laquelle vous ne tenez pas trop pour assurer le confort de l'oiseau. On ne met ni nourriture ni eau (pour un court voyage seulement).

Pour ce qui est des longs voyages, on peut laisser l'oiseau dans sa cage habituelle. Mais attention! Il pourrait s'énerver et se blesser. On peut lui laisser de la nourriture et de l'eau mais très peu car l'oiseau va se souiller et se mouiller, ce qui peut occasionner des problèmes (hypothermie, noyade, etc.) et puis un oiseau stressé ne mange ni ne boit. Essayer plutot de lui laisser un mets qu'il adore (une branche de millet par exemple) pour le voyage, ainsi il mangera quand même sans risque.
On doit enlever tous les perchoirs (pour éviter les risques de blessure, détérioration du plumage, du bec). Ne pas couvrir entièrement la cage afin de leur laisser un peu de jour et pour éviter tout stress supplémentaire en cas de légères secousses, ils préfèreront voir un peu ce qui les entourent à ce moment là.
Attachez la cage comme si elle était un humain, car si vous freinez rapidement, la cage risque de tomber dans le fond de la voiture et causer des dommages à l'oiseau. Vous pourriez aussi l'amener dans une boîte de transport et faire des arrêts pour lui permettre de boire et manger, mais souvent l'oiseau refuse de manger et il ne sera pas très confortable tout le voyage dans une petite boîte. Que ce soit pour un long ou un court voyage, faites attention aux conditions climatiques, car les oiseaux sont des animaux bien stressés qui peuvent mourir sous l'effet d'un stress (surtout les plus petits oiseaux tels les pinsons et les serins). Si c'est l'hiver, laissez réchauffer l'auto avant de partir. Si c'est l'été et que la température est accablante, laissez une fenêtre légèrement entrouverte pour abaisser la température de l'auto, sans nécessairement créer un courant d'air terrible dans l'auto (en plus ils n'aiment pas ça et c'est pas bon pour eux). Si vous changez de pays, informez-vous correctement des papiers que vous devez posséder pour que votre oiseau puisse y entrer. Habituellement, un certificat de bonne santé émit par un vétérinaire (un maximum de 10 jours avant de partir) est suffisant. L'idéal dans toutes ces situations, c'est de voyager le moins possible avec un oiseau afin de lui procurer le moins de stress possible.

Source : http://le-diamant-mandarin.forumactif.com/questions-frequentes-f1/le-transport-d-un-oiseau-t4575.htm

wuslaurh

00:38 Écrit par Martine dans Elevage | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Voyage de 6 heures avec un canari Bonjour,
d'après votre message. Je pourrais donc voyager avec mon canari pendant 6 heures dans la voiture.
Sur d'autre site je vois que l'on peut lui donner des fruits juteux afin qu'il ne se déshydrate pas.
Nous n'avons pas besoin de le changer de cage, c'est certain ?
Je vous remercie pour votre aide.

Écrit par : sarah | 07/06/2010

Répondre à ce commentaire

Je vous complimente pour votre critique. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez

Écrit par : serrurier paris 14 | 21/07/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.