27/02/2010

115 - La génétique... Un peu de vocabulaire

La génétique … un peu de vocabulaire

Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer les bases de la génétique, dû moins le « B à ba » du vocabulaire. En effet, l’éleveur moderne ne peut se passer de notions élémentaires en matière de génétique.
Avant tout, que signifie le mot « génétique » ? Ce mot provient du grec genêtikos, dont la traduction est « propre à la génération ». La génétique est donc la science de l’hérédité, ce qui est relatif aux gènes et à l’hérédité.

Pour comprendre un peu mieux la génétique, il faut impérativement connaître le vocabulaire employé.

A l’origine de tout être vivant, il y a les cellules. En simplifiant, la cellule est composée du cytoplasme et du noyau, contenant les chromosomes. Chaque chromosome contient une molécule d’ADN (acide désoxyribonucléique). L’ADN est formé de deux brins (ou chaînes) enroulés sous la forme d’une double hélice et comprenant une succession de nucléotides. Chaque nucléotide est constitué d’un sucre, d’un acide phosphorique et d’une base. Les bases sont complémentaires deux à deux : Adémine (A) – Thymine (T), Guanine (G) – Cytosine ( C).

genetique1

Un gène est un fragment d’ADN formant une unité fonctionnelle responsable de la réalisation d’un caractère héréditaire ou d’une fonction. Il existe plusieurs versions différentes d’un même gène : ce sont les allèles.

genetique2

 

 

Contrairement aux humains, les chromosomes sexuels chez les oiseaux sont, chez le mâle, XX, et chez la femelle XY. Le chromosome sexuel Y est peu important, il sert uniquement à déterminer le sexe. Par contre, les chromosomes X portent des caractères importants, tels que les gènes des couleurs de bases. La femelle n’en porte qu’un seul, sa couleur de base étant toujours pure.

Les chromosomes autosomals sont les chromosomes autres que sexuels. Leur nombre est indéfini. Ce sont eux qui portent entre autres les gènes du dessin et des caractères morphologiques. [ex : gène homéotique (pour les humains), qui met en place le plan antéropostérieur].

Un sujet est dit homozygote pour un caractère précis, si le gène de ce caractère est identique sur les deux chromosomes homologues. Inversement, un sujet est dit hétérozygote pour un caractère précis, si le gène de ce caractère est différent du chromosome homologue.

Le phénotype est l’ensemble des caractères visible d’un individu, résultant de l’interaction avec l’environnement et du génotype. Le génotype désigne l’ensemble des allèles d’un individu. Un porteur est un individu manifestant (phénotype) un certain aspect extérieur mais possédant dans son patrimoine génétique (génotype) d’autres caractères non visibles.

Maintenant que certains termes ont été un peu expliquer, intéressons-nous aux symboles utilisés en génétique.

Mâle.
Femelle.
* ou X : indique le croisement (accouplement d’un sujet avec un autre).
F1 : descendant obtenu par croisement.
F2 : descendant obtenu par croisement entre plusieurs sujet de la F1.
On parle de croisement de retour lorsqu’on croise un sujet de la F1 avec l’un de ses parents.

Pour finir, étudions, sans entrer dans les détails, des facteurs de l’hérédité, c’est-à-dire des lois de la transmission des caractères héréditaires. Chez les canaris, ils sont en nombre de trois : dominant, récessif et lié au sexe.

Un gène est dit dominant lorsqu’il inhibe complètement la manifestation d’autres gènes qui reste donc masqués. Il apparaît chez les individus de la première génération. L’intensif, le blanc dominant ou encore la huppe sont des facteurs dominants.

Un gène est récessif lorsqu’il reste lattant et qui doit, pour se manifester, être présent soit chez le père (individu pur ou porteur), soit chez la mère. Dans ce cas, tous les enfants, mâles ou femelles, en hériteront. L’opale, l’INO ou le blanc récessif sont des facteurs récessifs.

Un facteur est lié au sexe lorsque, pour se manifester, doit être présent dans les chromosomes du père (individu pur ou porteur) ou de la mère. Auquel cas, tous les descendants femelles en hériteront. Si la mère est la seul à posséder ce facteur, elle le léguera aux descendants mâles qui en deviendront porteurs. Le facteur agate, satiné, isabelle, brun ou pastel est lié au sexe.

En conclusion, vous aurez certainement remarqué que cet article n’a pas pour but de rentrer dans les détails de la génétique, mais plutôt vous expliquer le vocabulaire clé pour mieux comprendre la génétique. J’espère que cela aura aidé les novices !

Auteur: JONAS Grégory. (Jojo)

__________________

éleveur de Lipochrome Jaune , Lutino , Agate Opale Blanc

webmaster@apdcanari.com


nih2bfc0

 

 

 

15:07 Écrit par Martine dans Mes oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.