03/08/2012

170 - Foniogold - Paddy

Aujourd'hui, je vous présente une toute petite graine qui pour certains ne sert à rien mais personnellement je pense que cette graine donne de l'énergie à nos oiseaux, en Juin dernier mes oiseaux ont été malades, j'ai mis tout en oeuvre pour les soigner et quand ils ont été convalescents je leur ai donné cette graine en me disant que ça ne pouvait pas leur faire de mal au contraire.

Effectivement, non seulement ils adorent ces graines, mais ils ont retrouvé une belle énergie et apparemment ont repris du poids.

Ci-dessous vous trouverez la composition de ces graines et le témoignage d'un éleveur de canaris et juge de canaris de posture.

Foniogold.JPG

Foniogold est une graine naturelle (paddy). C'est une graminée d'Afrique (Ouganda), réputée pour ses vertus médicinales (des propriétés antibiotiques naturelles), notamment pour aider à lutter contre les problèmes digestifs. Elle est très appréciée des indigènes, exotiques et canaris.

Le fonio est en effet réputé pour ses fortes teneurs en acides aminés soufrés: méthionine et cystéine. Il est riche en magnésium, zinc, manganèse, soufre, fer, calcium.

Administrez Foniogold dans une mangeoire séparée, étant donné que les graines sont très fines, mélangées à d’autres graines, elles risqueraient de se retrouver au fond. Vous pouvez aussi mélanger les semences à la pâtée légèrement humidifiée. Il est impossible de suralimenter les oiseaux.

Valeur nutritive par 100 gr :
Protéine brute 9 grammes
Carbohydrate 75 grammes
Matières grasses 1,8 grammes
Cellulose brute 3,3 grammes
Cendres brutes 3,4 grammes
Valeur d'énergie 1541 KJ

Minérales par 100 gr :
Calcium 44 mg
Phosphore 177 mg
Fer 8,5 mg

Vitamines par 100 gr :
Thiamine (B1) 470,5 mg
Riboflavine (B2) 100,1 mg
Niacine (B3) 190,9

Acides aminés :
Cystéine 2,5 %
Isoleucine 4,1 %
Leucine 11,4 %
Lysine 2,5 %
Méthionine 4,5 %
Phénylalanine 6,3 %
Thréonine 3,7 %
Tryptophane 1,6 %
Tyrosine 3,5 %
Valine 5,5 %

Conditionnement :
Sac de 1 kg

 

wsqmz5y1.gif

FONIOPADDY* UNE GRAINE MIRACLE ?

 

Au début du mois de JUIN 2001, j'ai lu avec un très grand intérêt, dans une revue ornithologique allemande, un article émanant d'un éleveur et concernant l'utilisation de la graine FONIOPADDY.
D'après son récit, il aurait entendu parler de cette graine lors d'une exposition en Hollande en fin d'année 2000.
Cette graine serait en fait une semence sauvage originaire d'Afrique et plus précisément de l'Ouganda.
C'est un importateur hollandais, que j'ai eu l'occasion de rencontrer en NOVEMBRE 2001 lors de l'exposition Internationale IPOS à LORRACH en Allemagne, qui a découvert tout à fait par hasard cette graine aux vertus particulières.
En fait, alors que ses employés ougandais venaient de capturer divers espèces de granivores africains et que lui-même était en déplacement, les graines habituellement utilisées faisaient défaut.
Les employés n'ont eu d'autres solutions que de ramasser des graminées et semences sauvages afin de les nourrir.
A la surprise générale, tous les oiseaux y compris ceux atteints visiblement de COCCIDIOSE étaient en pleine forme au bout d'à peine une semaine d'utilisation.
En fait, la vertu principale du FONIOPADDY est de prévenir mais surtout de guérir les oiseaux atteints de COCCIDIOSE.
Durant trois longues années cette graine fût plantée par l'importateur hollandais et analysée par les autorités vétérinaires en Ouganda.
Pendant cette période, une analyse hebdomadaire des fientes de l'ensemble des oiseaux capturés fût diligentée.
D'après les déclarations desdites autorités vétérinaires, les résultats étaient époustouflants !
Après à peine une semaine d'utilisation du FONIOPADDY, toute trace de coccidiose dans les fientes avait disparu !
De même, les oiseaux visiblement sains mais ayant été en contact avec des oiseaux malades, n'avaient pas développé cette maladie !
D'après les essais effectués, cette semence de couleur brun clair qui est fine est très petite doit être donnée 2 à 3 fois par semaine à raison de 5 à 7 grammes par oiseau.
Etant d'un naturel plutôt sceptique mais ayant pu avoir l'opportunité d'acquérir dès le mois de JUIN 2001 directement auprès de cet importateur hollandais 2 kilogrammes de cette graine, j'ai voulu en tenter l'expérience et la donner à mes canaris de posture.
S'agissant d'une semence sauvage, je ne craignais pas de perdre mes oiseaux en raison d'un éventuel surdosage de ma part.
A sa réception, j'ai immédiatement, selon les indications communiquées, distribué cette graine à mes oiseaux dans des mangeoires séparées.
En effet, de par sa taille et son poids, si elle était ajoutée au mélange de graines traditionnel, elle ne tarderait pas à se trouver au fond de la mangeoire et les oiseaux ne pourraient la manger.
Aussitôt, mes canaris de posture en ont véritablement fait un festin et en moins d'une demi-journée l'ensemble des mangeoires contenant du FONIOPADDY étaient vides !
Au bout de quelques jours, j'ai pu constater qu'un certain nombre de mes oiseaux et tout particulièrement les plus âgés et ceux semblant malades et que je ne pouvais me résoudre à euthanasier, avaient des fientes légèrement plus liquides que les autres.
En fait, au bout de quelques jours d'attentes supplémentaires tous les oiseaux avaient recouvré une excellente santé, y compris les plus âgés et les " malades ".
Depuis, mes oiseaux ont des fientes biens formées et de bonne consistance sans trace de diarrhée ou de constipation.
Tous les oiseaux nouvellement acquis ont également été soumis à ce " traitement " et ont présenté au bout d'une semaine les mêmes symptômes que décrits plus haut mais ont très vite récupéré.
Afin d'être sûr que le FONIOPADDY soit mangé par tous les oiseaux j'ai décidé de mélanger les semences à ma pâtée légèrement humidifiée.
Pour ma part, et après six mois d'utilisation de cette graine je n'y vois que des avantages et surtout l'état de santé de mes oiseaux s'est visiblement amélioré et je n'ai pas perdu un seul oiseau atteint par la coccidiose !
D'après des éleveurs allemands qui utilisent cette semence depuis plus d'une année et avec lesquels j'ai pu m'entretenir, les résultats en matière de reproduction semblent être tout à fait spectaculaires.
En effet, les risques de diarrhées des jeunes au nid étant écartés, leur développement rapide fait plaisir à voir.
A voir certains éleveurs de canaris donner à leurs oiseaux avant la saison d'élevage une " cure " d'antibiotiques pour éviter la coccidiose, mais également, par la suite, être obligé de leur apporter des complexes multi-vitaminés afin de contre-balancer les effets secondaires de cette utilisation ; alors qu'il nous est possible en utilisant une semence naturelle et sauvage n'ayant subi aucun traitement d'éviter tous ces désagréments !
Je dois avouer que j'ai été, tout comme les autres utilisateurs du FONIOPADDY, véritablement stupéfait par ses effets sur l'état de santé de mes canaris de posture.
Bien entendu, FONIOPADDY n'est pas réservé qu'aux seuls canaris mais également à tous les autres granivores et tout particulièrement ceux plus sensibles au développement de la coccidiose.
A présent que l'effet de cette semence semblait être prouvé , il serait à peu près certain que d'autres éleveurs allaient me solliciter en vue d'en acheter.

 

En raison des frais de timbres très importants pour les colis postaux entre la Hollande et la France il était urgent de trouver un grainetier français.

C'est lors du NATIONAL de l'UOF. COM France qui s'est tenu à BELFORT les 8 et 9 Décembre 2001 et auquel j'ai eu le plaisir de pouvoir participer en tant que bénévole, que j'ai découvert qu'une société de Franche Comté commercialisait le FONIPOPADDY.
De plus, elle pratiquait un prix nettement inférieur à l'importateur néerlandais et expédiait par la poste en colis simple les commandes prépayées à un tarif normal !

 

Cette société est EXOTIC 2000, 127 Grand Rue à 25550 BAVANS téléphone 03 81 31 16 18, télécopie 03 81 31 16 19.

 

Je tiens à indiquer que je n'entretiens aucune relation commerciale avec cette société.

 

Pour ce qui est de son utilisation, je distribue le FONIOPADDY systématiquement tous les jours et ce tout au long de l'année, mélangée à une excellente pâtée légèrement humidifiée à raison d'une valeur d'un pot de yoghourt pour environ un kilo de pâtée.

 

Dès que je remarque qu'un oiseau est légèrement malade (somnolent, plumes ébouriffées, etc…) je n'hésite pas à doubler cette dose voire même à donner la semence pure dans un petit godet en lieu et place des graines et de la pâtée.

 

S'il la mange, tant mieux, par contre s'il la refuse, je la mélange à forte dose (deux tiers) à la pâtée ou aux graines (un tiers).

 

De même, en période de reproduction, je n'hésite à augmenter sensiblement la part du FONIOPADDY.

 

En période de repos, alors que la distribution de pâtée n'a plus lieu d'être, je présente la semence pure dans de petits godets dans les cages de vols ou volières et ce à raison d'environ une cuillère à café par jour et pour une vingtaine d'oiseaux.

 

Ce qui prouve bien qu'il n'est pas nécessaire d'acheter une grosse quantité de cette semence.

 

Pour ma part, j'en utilise en moyenne de kilogrammes pour environ 200 oiseaux sur une période de six mois.

 

De même, j'ai remarqué qu'en distribuant à petite dose du charbon de bois en poudre à mes canaris, ceux-ci ne présentaient plus la légère diarrhée que j'avais notée en début de période d'utilisation de la semence.

 

En tous les cas, il n'y a aucunement lieu de modifier quoi que ce soit d'autre dans le régime des oiseaux.

 

Pour ma part depuis que j'utilise le FONIOPADDY je n'ai plus perdu aucun oiseau par maladie.

 

Bien entendu, cela ne nous autorise pas à relâcher la vigilance et il faut impérativement veiller à l'hygiène parfaite de la pièce d'élevage et à apporter tous les soins nécessaires à nos oiseaux que nous aimons tant.

 

QUELQUES REMARQUES A PROPOS DU FONIOPADDY

 

Mon premier article paru sur le FONIOPADDY a suscité beaucoup d'engouement, de questions et de réflexions venant de très nombreux éleveurs.
C'est ainsi que j'ai réceptionné des courriers venant d'Europe, des Etats-Unis, d'Australie mais également du continent africain.

 

Après réflexions, il m'a paru utile de vous livrer quelques détails complémentaires que j'ai pu glaner sur Internet avec l'aide de Mme Suzy LIEBHART.

 

Ainsi, j'ai pu relever que le FONIOPADDY, appelé plus communément FONIO et dont le nom latin est Digitaria exilis, est une céréale rustique qui pousse à l'état sauvage et qui a la particularité de s'adapter à presque toutes les conditions climatiques.
La tige fait une quarantaine de centimètres de hauteur.
Il y a lieu de distinguer deux types de FONIO.
Une variété hâtive qui arrive à maturité en trois mois, et une autre tardive à cycle plus long qui dure quatre mois.
Cette plante n'a pas besoin d'engrais chimique pour se développer.

 

Le FONIO est cultivé exclusivement en Afrique de l'Ouest et pousse sur des terres marginales.

 

Un seul grain de cette semence peut produire jusqu'à 400, voire même 600 pieds. Cette plante rampante n'est pas facile à sarcler ou encore à récolter.
Son rendement est de l'ordre de 450 à 500 kilogrammes par hectare.

 

Les neuf pays sahéliens produisaient en 1994 de l'ordre de 34.000 tonnes de FONIO par an, soit à peine un demi pour cent de leur production céréalière.

 

Il est à noter que sa consommation est en plein essor, en particulier dans les villes d'Afrique de l'Ouest.

 

Les recherches faites sur cette semence n'ont fait que de commencer, mais dès à présent il a été relevé qu'elle avait des qualités diététiques exceptionnelles.
La semence une fois décortiquée ne contient pratiquement aucun lipide. Ceci en fait un aliment recommandé aux personnes atteintes d'obésité ou de diabète.

 

Son goût est très délicat et pourrait conduire à la réduction de la consommation du riz importé.

 

De plus en plus de femmes africaines l'utilisent dans la confection de leurs plats en raison de sa digestibilité et de sa saveur.

 

Comme pour le mil, il se mange essentiellement en bouillie accompagnée de sauces diverses.
Ses valeurs nutritives sont incontestées, au point que certains nutritionnistes le comparent à l'œuf.
Il est très riche en méthionine, un acide aminé très recherché.
De par sa richesse en fibre, il est facile à digérer.
Contrairement au riz et au mil, le FONIO n'augmente pas le taux de sucre (glycémie) dans le sang.
De plus, ayant les mêmes qualités gustatives que le riz, bon nombre de restaurants dans les grandes capitales africaines telles que, Abidjan, Dakar, Conakry, n'hésitent pas à le proposer à leurs menus.

 

Devant cet engouement, les pays francophones de l'Afrique de l'Ouest ont très sensiblement augmenté leurs productions.
C'est ainsi qu'en 1999, 170.000 tonnes de FONIO ont été récolté.

 

Pour ce qui est de nos oiseaux, et d'après les très nombreux témoignages que j'ai pu recueillir, bon nombre d'éleveurs en ayant fait l'expérience en ont été satisfaits.
Bien entendu, et contrairement à ce que j'ai pu entendre ou voir, il n'y a pas lieu de distribuer le FONIO de façon permanente et de surcroît en forte quantité.

 

Pour ma part, je le distribue à raison d'une cuillère à café pour environ cinq canaris tous les deux jours en période de repos.
En phase de préparation puis de reproduction, j'augmente sensiblement cette quantité et la distribue éventuellement de façon plus rapprochée.
Pour des oiseaux fatigués par les expositions ou ayant des désordres intestinaux, je n'hésite pas à leur présenter la semence pure et retire toute autre nourriture pendant une durée variant d'un à trois jours.
Il va de soi que je surveille très étroitement mes oiseaux à ce moment-là.

 

Le FONIO peut être mélangé à la pâtée d'élevage ou encore distribué pur dans les sucriers éventuellement mélangé avec un peu de charbon de bois en poudre.

 

Pour ma part, je n'ai pu que relever des effets bénéfiques de cette semence sur mes oiseaux.

 

Et à en croire le nombre de grainetiers étrangers s'intéressant à la distribution du FONIO, je ne dois pas être le seul dans ce cas

 

Avec la bénédiction écrite de :
Didier FAESSEL, Juge CNJF section Canaris de Posture,
2 rue des Hirondelles 67116 REICHSTETT
Téléphone, fax et répondeur: 03 88 33 91 27
e-mail :
didier.faessel@libertysurf.fr

 

et la collaboration de votre webmaster : Mureau Marc (ex juge posture à l'A.O.B.)

 

Ce produit est distribué dans notre province par la maison:

 

AU MOINEAU DORE, rue de Chatelet 15 à 6030 Marchienne au pont

 

Tél: 071/51.63.87 ou mail : moineaudore@skynet.be;

 

http://users.skynet.be/col/coi%20maladies.htm

 

 

 

 

 

 

bonne-journee-087.gif

 

 

Commentaires.JPG

 

 

 

 

 

22:03 Écrit par Martine dans Alimentation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

bjr martine merci de vos precieux conseils qui m aide beaucoup je suis tres contente car deux bebes sont nes de ma femele panachee mandarins ils sont tres jolis j ai l impression que ce sont deux males comme ils sont clairs un peu couleur sable de mer alors je suppose que je verrais ca un peu plus tard a leur couleur de bec es ce que je me trompe ou pas merci de votre reponse et de votre gentillesse a bientot de vous relire c est tjr un reel plaisir catherine de l aube

Écrit par : cottin | 17/02/2013

Répondre à ce commentaire

ps ou peu t on trouver votre graine paddy pour les exotiques merci de votre reponse catherine de l aube

Écrit par : cottin | 17/02/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Catherine
Vous pouvez commander le Fonio Paddy ici :
http://www.boutique-oiseaux.com/graines-simples-canaris/500-foniogold-paddy.html
ou dans une oisellerie bien fournie en graines.
J'en donne à mes canaris mais aussi aux exotiques et ils adorent ça.
Cordialement, Martine

Écrit par : Martine | 18/02/2013

Hello friends,
Checkout my twitter :)

My twitter blog 1
My twitter blog 2
My twitter blog 3
My twitter blog 4

My twitter blog 1
My twitter blog 2
My twitter blog 3
My twitter blog 4

Écrit par : nabbletwitter | 10/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.